Cinquante ans et toujours actif

Simon
Simon Bousquet-Richard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La SRLPAT a marqué l'histoire de Pointe-aux-Trembles

La Société Ressources-Loisirs de Pointe-aux-Trembles (SRLPAT) a 50 ans. Pour l'occasion, un grand nombre d'anciens et nouveaux bénévoles, moniteurs et participants aux activités de la société se sont réunis lors d'un cocktail. « Cet organisme démontre à quel point un groupe de personnes peut influencer la communauté », croit le premier directeur général de la société et fondateur du Centre communautaire Roussin, Maurice H.Vanier.

« La SRLPAT a traversé les années en étant au cœur de Pointe-aux-Trembles », a déclaré la mairesse de l'arrondissement Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, Chantal Rouleau. Malgré son âge respectable, l'organisme est toujours aussi dynamique et offre une gamme impressionnante d'activités pour tous les âges et pour tous les goûts. « Les activités de la SRLPAT s'adressent à la classe moyenne, mais nous nous sommes toujours débrouillés pour avoir des activités pour les moins nantis. Il y a aussi des activités pour les personnes handicapées », a expliqué M. H.Vanier. Lors de la cérémonie, plusieurs salles ont été rebaptisées en l'honneur de personnes marquantes, dont Louise Côté et Jean Raymond, les deux fondateurs de la SRLPAT encore présents, ainsi que les artistes Richard et Marie-Claire Séguin.

Un peu d'histoire

Diane Côté-Paré, présidente du conseil d'administration de la SRLPAT, est engagée dans l'organisme depuis ses débuts. La première réunion des Services des loisirs Saint-Marcel a eu lieu dans le sous-sol de ses parents en 1961!

Parmi les premières activités, on comptait la troupe de danse folklorique les Voltigeurs, le bingo et les activités au parc Saint-Jean-Baptiste. « Je me rappelle que monsieur Toutan avait trouvé un parachute qu'il avait installé dans le parc comme un grand parasol. Nous avions découvert que la terre du parc était malléable alors nous faisions des sculptures. Il y avait aussi les journées de grandes chaleurs où nous bloquions la rue de la Gauchetière pour arroser les enfants avec les boyaux du garage municipal rattachés à une borne-fontaine. Ce genre de chose ne pourrait plus se faire », se rappelle Mme Côté.

« La SRLPAT a permis une prise en charge sociale » – Maurice H.Vanier

En 1968, la paroisse de Saint-Marcel a recruté un nouveau vicaire, Maurice H.Vanier, qui marquera la SRLPAT. Dès son arrivée, il entreprend la consolidation et l’expansion du service paroissial de loisirs et implante le scoutisme. Durant les années 70, la halte-garderie qui deviendra la garderie Le Petit Prince est fondée pour répondre aux besoins des femmes qui, à l'époque, doivent parcourir de longues distances pour faire les emplettes.

Une autre réalisation de la société est le comité Espaces verts de l’Est qui voit le jour afin de protéger les boisés Héritage et de la Réparation qui sont alors menacés par l'administration municipale de devenir un parc industriel. « La SRLPAT a permis une prise en charge sociale qui s'est propagée et a assuré la viabilité de la Ville et solidifier la communauté », a confié M. H.Vanier.

Un autre projet marquant de la société est l'achat, en 1973, de la base de plein air du lac Sauvage à St-Faustin, dans les Laurentides. « Pour les enfants du quartier, ç’a été une occasion pour acquérir une expérience d'activité collective et des expériences de travail. Les activités de la SRLPAT ont permis un resserrement entre les gens de la communauté », a raconté l'un des collaborateurs de M. H.Vanier, Guy Goulet. En plus de divertir les jeunes, la base de plein air permettait aux jeunes de prendre un peu d'air pur, puisque l'air de Pointe-aux-Trembles était plus pollué, selon M. H.Vanier.

La culture musicale a toujours été un élément important de la SRLPAT, pas étonnant que Richard Séguin et sa sœur aient passé par les activités de l'organisme, se réjouit M. H.Vanier.

Beaucoup d'autres activités ont animé le centre Roussin au cours des 50 dernières années. Mme Rouleau a d'ailleurs donné rendez-vous aux citoyens pour le centième anniversaire de la SRLPAT, ce qui a bien fait rire les personnes présentes, puisque plusieurs ont participé aux débuts de la société!

Organisations: Société Ressources-Loisirs de Pointe-aux-Trembles, Groupe de personnes, Centre communautaire Roussin Services des loisirs Saint-Marcel Espaces verts

Lieux géographiques: Pointe-aux-Trembles, Parc Saint-Jean-Baptiste, Rue de la Gauchetière Paroisse de Saint-Marcel St-Faustin Laurentides

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires