Revue de presse du 15 juin

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Saab est sauvé de la faillite

Le fabricant automobile suédois Saab a échappé à la faillite quand un consortium asiatique a accepté d'en acheter les principales activités dans le but de produire des voitures électriques.

Le coût de la transaction n'a pas été dévoilé. L'acheteur, National Electric Vehicle Sweden (NEVS), est détenu à 51 pour cent par la firme hong-kongaise National Modern Energy Holdings et à 49 pour cent par le groupe japonais d'investissement Sun Investment. NEVS a récemment été constitué dans le but de déposer une offre pour Saab.

NEVS a indiqué lors d'une conférence de presse que ses voitures électriques cibleront tout d'abord le marché chinois, mais qu'elles pourraient être offertes à travers le monde à plus long terme.

La filiale Saab Parts et les droits de propriété intellectuelle sur le modèle Saab 9-5 ne font pas partie de la transaction. Le président de NEVS, Karl-Erling Trogen, est un ancien dirigeant de Volvo Trucks. Il a indiqué que la nouvelle compagnie regroupera la conception automobile suédoise, la technologie japonaise de véhicules électriques et une présence solide en Chine.

En avril, Saab supportait des dettes de 1,9 milliard $ US mais ne diposaient que d'actifs de 532 millions $ US. Saab s'était placée à l'abri de ses créanciers en décembre dernier quand son propriétaire précédent, le constructeur automobile néerlandais Spyker, a été incapable de récolter suffisamment de financement.

12 000 rappels chez Honda

Honda Canada procédera au rappel volontaire de plus de 12 000 véhicules Civic de l'année 2012 au Canada en vue de les inspecter et d'en remplacer l'arbre de transmission gauche si jugé nécessaire. L'arbre de transmission gauche (du côté du conducteur) dans certains véhicules est susceptible de ne pas avoir été pressé de façon adéquate dans le joint homocinétique pendant l'assemblage, ce qui pourrait potentiellement causer une séparation des deux éléments.

Si l'arbre de transmission se sépare du joint, le moteur ne propulsera plus le véhicule, ce qui «augmentera le risque d'accident», a indiqué le constructeur dans un communiqué transmis mardi. Honda affirme n'avoir été mis au courant d'aucun accident ou blessure relativement à ce problème.

Le constructeur invite tous les propriétaires des véhicules concernés à se rendre chez un concessionnaire autorisé dès qu'ils recevront un avis au sujet de ce rappel de Honda portant sur un total de 12 587 véhicules. L'envoi d'avis par la poste aux clients commencera à la fin de juin. En plus, les propriétaires pourront déterminer si leur véhicule aura besoin de réparations en se rendant sur le site Web de la compagnie.

Les véhicules Eco ne valent pas l’investissement

Les véhicules à qui sont attribués la cote «eco» ne procurent pas des économies d'esssence suffisantes pour justifier leur prix d'achat plus élevé.

Une analyse réalisée par le magazine américain «Consumer Reports» sur des modèles populaires tels le Chevrolet Cruze, le Ford Focus et le Honda Civic conclut que selon le véhicule étudié, il pourrait s'écouler 38 ans avant que l'investissement à l'achat devienne rentable.

Les véhicules avec la cote «eco» possèdent, par exemple, des pneus à faible résistance à basse vitesse et des équipements qui en améliorent l'aérodynamisme. Pour qu'une voiture porte la mention «eco», son propriétaire aux États-Unis doit généralement débourser entre 500 $ et 800 $ de plus que pour un modèle identique régulier. «Consumer Reports» a constaté que les économies annuelles pour le Chevrolet Cruze Eco ne s'élevaient qu'à 20 $ par rapport au modèle identique qui ne porte pas la mention «eco». Pour le Ford Focus SFE et le Honda Civic HF, les économies annuelles se sont élevées à 145 $ et 135 $, respectivement.

Les analystes ont par ailleurs attribué de nombreuses bonnes notes de conduite à la Cruze Eco et à la Focus SFE, les classant parmi les meilleures sous-compactes. Cependant, le Civic HF a été considéré comme étant l'un des pires modèles de sa catégorie, en raison, surtout, de ses grandes distances de freinage, de l'imprécision de sa conduite et de sa piètre finition intérieure.

Ford décroche le titre de moteur international de l’année 2012

Comme tous les ans, c’est à l’Engine Expo de Stuttgart qu’est attribué le titre de moteur de l’année. En 2012, c’est Ford qui remporte le titre pour la première fois grâce à son 1.0 EcoBoost.

 

Ford a décroché le titre de Moteur International de l’année pour son trois cylindres 1.0 EcoBoost. Le prix a été décerné par un jury constitué de journalistes du monde entier. Après le Fiat 0.9 TwinAir en 2011, c’est la deuxième année consécutive que le jury plébiscite les blocs à faible cylindrée.

 

Dans la catégorie des moteurs «verts», c’est General Motors qui décroche le titre grâce à son bloc 1.4, présent sur la Chevrolet Volt. Mais c’est BMW qui s’octroie le plus grand nombre de récompenses. Le constructeur obtient le premier prix dans les catégories 3.0-4.0, 2.5-3.0, 1.8-2.0 et 1.4-1.8. Un succès partagé avec PSA grâce au récent partenariat entre les deux marques.

 

Si vous êtes plutôt attiré par les blocs sportifs, sachez que c’est Ferrari qui a obtenu le titre du moteur le plus performant de l’année pour son V8 4.5 qu’on retrouve sous le capot de la 458 Italia.

Conduite automatique dans les bouchons

Pour plusieurs conducteurs, les embouteillages aux heures de pointes sont des plus désagréables. Mercedes-Benz proposera, d'ici quelques années, une fonction de conduite automatique dans les embouteillages. Plusieurs études ont démontré que l’usage systématique d’un régulateur adaptatif permettrait de limiter la congestion puisqu'il minimise les coups de freins.

Ce système, fonctionnant à basse vitesse, permettra au conducteur de ne plus s’occuper des pédales d'accélération ou de freinage. La vitesse sera gérée par le régulateur adaptatif qui se chargera de suivre à une distance adéquate du véhicule précédent tandis que la direction sera réglée en fonction de marquage au sol. Sur ce dernier point, la présence de lignes claires et en bon état sera indispensable, ce qui devrait donc restreindre l'utilisation à certaines routes.

Ce nouveau système de sécurité sera relié à une caméra numérique qui enregistrera des objets et des piétons sur la rue. Mercedes-Benz a précisé que pour une question de sécurité, le conducteur devra conserver les mains sur le volant afin de montrer qu’il se trouve en position de conduite.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires