Essence : l’est de Montréal davantage touché

Philippe
Philippe Boisvert
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

(Photo : Thinkstock)

Utiliser son automobile pour aller travailler, aller à l’école ou faire ses courses coûte de plus en plus cher.

À partir du 1er juillet, les automobilistes montréalais devraient voir leur facture annuelle d’immatriculation passer de 263 $ à 308 $ (+ 17 %) par véhicule.

Entre 2007 à 2010, le prix du permis de conduire est passé de 86 $, aux deux ans, à 86 $, par année (+ 50 %).

Si ces hausses semblent importantes, elles ne sont rien par rapport à la spectaculaire et soutenue montée du prix de l’essence.

Il y a quelques années seulement, le litre d’essence ordinaire se vendait dans les 70 ou 80 ¢. Aujourd’hui, les stations d’essence affichent sporadiquement des prix à plus de 1,50 $ du litre. Une hausse de près de 100 %.

Les experts s’entendent pour dire que le prix du baril de pétrole continuera de monter au cours des prochains mois et des prochaines années.

Durement frappés

Les résidents de l’Est métropolitain, tout comme ceux de l’Ouest-de-l’Île, sont davantage touchés par ces hausses que leurs confrères montréalais ou québécois. L’automobile a la cote aux extrémités de l’île.

Sur le territoire de la ville de Montréal (arrondissements), 53,2 % des personnes actives âgées de plus de 15 ans utilisent l’automobile en solo ou en partage pour se rendre au travail.

Dans l’est de l’île, ce taux est encore plus élevé. À Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, l’automobile règne alors que 72,2 % de la population l’utilise pour aller au boulot. À Saint-Léonard (67 %), Anjou (64,1 %), Montréal-Est (62,9 %), Montréal-Nord (59,7 %) et Mercier–Hochelaga-Maisonneuve (51,8 %), l’auto solo ou en partage est également le mode de transport adopté par la majorité des résidents.

23,35 $ par jour

L’automobile est reconnue pour offrir une mobilité supplémentaire à ses utilisateurs. Ce mode de transport est également le plus coûteux

L’Association canadienne des automobilistes (CAA) estime que le propriétaire d’une Chevrolet Colbalt, une voiture de base, a dû débourser 8 524 $ en 2010 pour parcourir 18 000 km. Cela représente un coût quotidien de 23,35 $.

Bien qu’une panoplie de facteurs entrent en ligne de compte (assurances, permis de conduire, immatriculation, dépréciation du véhicule, réparations, pneus, entretien, prix de l’essence, etc.), la plupart des études à ce sujet démontrent qu’il faut généralement investir au moins 5000 $ annuellement afin d’utiliser l’automobile comme moyen de transport principal.

2,40 $ par jour

De leur côté, les utilisateurs du transport en commun ne sont pas touchés directement par les hausses du prix de l’essence.

En fait, sur une période de 12 mois, le prix d’utilisation des services de la STM est de 873 $ pour un adulte (2,40 $ par jour) et de 492 $ pour un étudiant ou une personne âgée (1,35 $ par jour).

Ce moyen de transportation est utilisé par un peu plus du quart des résidents de l’Est métropolitain : Montréal-Est (22,5 %), RDP¬–PAT (23,1 %), Saint-Léonard (27,9 %), Anjou (29,5 %), Montréal-Nord (32,5 %), Mercier¬–Hochelaga-Maisonneuve (39,2 %).

Les transports actifs (marche et bicyclette) demeurent des moyens de déplacements rarissimes dans l’est, alors qu’environ 5 % des gens marchent et 1 % des citoyens pédalent pour aller et revenir du travail.

Organisations: Association canadienne, CAA

Lieux géographiques: Montréal, Saint-Léonard, Anjou Montréal-Est Montréal-Nord Rivière-des-Prairies Pointe-aux-Trembles

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Janic D.
    30 mars 2012 - 19:32

    Nous sommes tres bien a mourial,c'est beau ont s'occupent bien de nous.Et nous sommes entre bonne mains avec Monseigneur Tremblay bien appuyé de notre tres tres Honorable Monsieur Jean Charest. Méchant peuple Québecois qui ne fais que ce plaindre pour rien.

  • Alex R.
    31 mai 2011 - 00:34

    M. Philippe Boisvert RÉ: Entre 2007 à 2010, le prix du permis de conduire est passé de 86 $, aux deux ans, à 86 $, par année (+ 50 %). Veuillez noter que 50% de 86$ ça donne 43$. Puisque le prix a doublé, l'augmentation a été de 100% Mes salutations distinguées Alex R.

  • yoland marcil
    30 mai 2011 - 10:12

    les taxes grimpent et ainsi que les nids de poule a tremblay qui lui blame les autres debarquez de la avec votre troupeau et laissez mde harre ou marchand conduire eux sont honnete et sincerent et ils ont de la memoire que vous n avez pas allez en floride et restez la tremplay