Appel aux élu-e-s

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La Planète appelle au secours. La Planète est menacée… Pour la protéger, pour la défendre, on a inventé l’écologie. L’écologie pour la Planète, l’écologie pour notre coin de pays.

Quand les Grands et les Gros se concertent pour siphonner la Planète en gens irresponsables qui produisent tant de misère et de détresse, comment les gens de notre pays peuvent-ils contrecarrer leurs plans? Des plans au service d’un capitalisme débridé.

Nous le pouvons, entre autres, par le discours et l’action écologique.

L’écologie peut avoir une mission sociale, globale, comme celle de lutter contre la consommation de gaspillage; mais elle a d’abord une portée locale et un rôle qui permet à chacun d’influencer les « demains » du Monde.

Bien sûr, il faut des politiques internationales comme celles issues de Kyoto et de Copenhague. Mais alors comment s’y accrocher, comment les appuyer? « Yes we can » par nos initiatives locales, nos actions quotidiennes, notre vigilance allumée. Alors?

Alors nous interpellons nos élu-e-s municipaux, celles et ceux de Pointe-aux-Trembles. Nous les invitons à rêver d’une ville verte, une ville qui se donne un plan de développement durable axé sur le vert de nos parcs, le bleu de notre fleuve et la qualité de notre air. Notre patrimoine bleu et vert a beaucoup de potentiel, un potentiel qui influencerait notre qualité de vie. Rêver d’une ville où il fait bon vivre et élever nos familles, mais aussi de s’y engager par une participation citoyenne. Rêvons d’une ville où l’action de quartier a un sens et de l’oxygène pour la Planète.

Quand on a un plan, quand on sait où on va, c’est plus facile d’embarquer. Nous sommes déjà embarqués et dès ce mot, nous proposons à nos élu-e-s une action, une décision écologique, économique et de gros bon sens : réduire la cueillette des déchets à une seule fois par semaine.

Le gros bon sens nous dit que la diminution des déchets devrait être proportionnelle à l’augmentation du recyclage et de la récupération.

Or, nos actions quotidiennes de recyclage sont en croissance.

Donc, une cueillette par semaine serait suffisante. Deux, c’est du gaspillage!

N’attendez pas les grandes décisions! Passons à l’action!

Nicole Hardy et Normand Guimond

Lieux géographiques: Kyoto, Copenhague, Pointe-aux-Trembles

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires