Le savoir n’a pas d’âge

Anne-Laure
Anne-Laure Favereaux
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

« La future Première ministre du Canada », c’est en ces termes qu’Ichbilia Amel Zabat, est présentée au Progrès de Villeray, lors du débat des candidats se présentant aux élections fédérales de la circonscription de Papineau.

Changer le monde, en diffusant son savoir, c’est un peu ce que fait Ichbilia Amel Zabat. Âgée de 12 ans, elle participe à la corvée du parc Jarry, s’intéresse à l’actualité et interroge les élus sur ce qu’elle ne saisit pas. <@CP>(Photo: Denis Beaumont)<@$p>

Du haut de ses 12 ans, Ichbilia a du plomb dans la tête et la langue bien pendue. Elle parle pêle-mêle politique, garderies en milieu familial et environnement!

Désireuse de vivre « dans un monde de paix et plus équitable », elle envisage de devenir avocate et psychiatre, une « façon égoïste de changer le monde. Mais de façon commune, ce serait la paix dans le monde », dit-elle pleine d’aplomb.

« La meilleure façon de faire un pays de justice, c’est l’égalité. Si le Canada se déleste des États-Unis, ça peut être un beau pays sans aucune guerre », explique-t-elle, le plus sérieusement du monde.

Concrètement, elle s’implique à l’échelle de son quartier et plus largement de Montréal. Il y a deux ans, alors qu’elle n’avait que 10 ans, elle participe à la corvée du parc Jarry. De fil en aiguille, elle se rend à différentes conférences, notamment à l’éco-quartier, « plante des arbres » au Mont-Royal, ou encore s’intéresse de près à l’entreprise à but non lucratif, le Café l’Artère, dont l’ouverture est prévue prochainement, dans Parc-Extension.

Poser des questions pour mieux comprendre

Ichbilia s’intéresse aussi à la politique. Elle dit aimer celle des conservateurs, mais dénonce « les 53 G$ investis dans des avions de guerre » et leur regard sur les droits des femmes. Aussi, elle ne rate aucune occasion de poser des questions aux élus. Elle rencontre régulièrement le maire de l’arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension, Anie Samson, à qui elle demande des explications sur ce qu’elle ne saisit pas. Elle a aussi pris la parole, au cours du débat qui s’est tenu au centre William-Hingston, le 25 avril dernier.

« J’ai l’impression de poser des questions pour les autres », s’amuse la jeune fille, véritable moulin à paroles.

Lors de l’entrevue, elle ne cesse d’ailleurs d’inverser les rôles et de se montrer intéressée sur la formation pour devenir journaliste, quand ce n’est pas la marque de stylos!

Diffuser son savoir

Ichbilia est volubile et intarissable. Elle se positionne contre la reconversion de la gare de triage en campus de l’Université de Montréal (UDeM), qu’elle compare à « l’arrivée d’une usine en plein milieu du Parc Jarry ». Elle évoque les pistes cyclables, les garderies en milieux familiaux, et l’environnement, qu’elle considère « plus important que l’être humain. »

" Lorsque l’on a un grand savoir, cela ouvre de nombreuses possibilités." Ichbilia Amel Zabat

« Tout le monde sait comment on fait des enfants, mais personne ne sait comment on produit de l’eau! », dit celle qui veut soutenir la fondation Charles-Darwin.

Comment une jeune fille de 12 ans peut-elle aborder autant de sujets sérieux? Elle dit suivre les informations par le biais de la chaîne LCN, lire les journaux et les livres sur n’importe quel sujet. « N’importe quelle émission que tu regardes, t’apportes du savoir », rapporte-t-elle. Car c’est bien de cela qu’il s’agit : le savoir.

Changer le monde à son échelle, c’est diffuser ses connaissances. « Lorsque l’on a un grand savoir, cela ouvre de nombreuses possibilités. Le savoir fait une grande différence dans la vie des gens qui m’entourent », explique-t-elle.

A-t-elle consciente de sa particularité? « Si je voyais quelqu’un d’autre qui faisait la même chose que moi, je serais jalouse. Je veux toujours copier les autres, répond-elle, avant de souligner qu’elle aime s’inspirer des autres. Se contredire est une chose fabuleuse. » Mais Ichbilia insiste sur un point : « il est important de se tourner les pouces. »

 

Ichbilia Amel Zabat en trois questions :

1- Qui est ton inspiration dans la vie?

Moi! Mon professeur de musique et mon professeur d’histoire.

2- Quel est ton plus grand accomplissement?

Il est à venir…

3- Si tu pouvais changer une seule chose dans le monde, qu’est-ce que ce serait?

Que tout le monde soit en paix avec tout le monde, qu’il n’y ait plus de souffrances.

 

Organisations: Université de Montréal, Charles-Darwin, LCN

Lieux géographiques: Canada, Parc Jarry, Papineau États-Unis Montréal Mont-Royal Arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Imad tibouche
    23 mai 2013 - 08:30

    Masha'a allah pour votre age ....j'admire

  • Imad tibouche
    23 mai 2013 - 08:26

    Masha'a allah pour votre age ....j'admire

  • Imad tibouche
    23 mai 2013 - 08:25

    Masha'a allah pour votre age ....j'admire

  • zabat
    21 juin 2011 - 11:18

    je suis fière de toi ma fille et des valeurs que j'ai transmis à toi, ton enfence avec moi reste graver dans ma mémoire. le papa qui t'aime bcps. dieu te protege ichallah.

  • Éco-quartier
    01 juin 2011 - 17:11

    Bravo Ichbilia! L'Éco-quartier est fier de toi! Et pour répondre à Samir, cette petite a le pouvoir de construire ses propres opinions. C'est sa curiosité sans borne qui la guide!

  • ferial mahdi
    01 juin 2011 - 14:41

    Notre fierté ma nièce chérie

  • IchbiliaAmelZabat
    01 juin 2011 - 12:40

    Les nouvelles et et les livres sur l,histoire...

  • Samir
    31 mai 2011 - 12:51

    Qui a endoctriné cette jeune fille avec une haine envers notre voisin, c'est à dire, notre plus grand allié ?

    • Anick
      31 mai 2011 - 18:20

      Un enfant doué qui a des opinions plus larges que ceux des enfants de son âge est nécéssairement ENDOCTRINÉ???

    • Fayçal
      01 juin 2011 - 18:33

      De quelle haine parles tu !! voisin !! qui es tu !!...